En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

double

DOUBLE

adjectif, adverbe et nom masculin
xie siècle, comme adjectif. Du latin duplus, « deux fois aussi grand, double », et, au neutre, duplum, « le double, deux fois autant », de duo, « deux ».
I.
I. Adjectif.
1. Qui équivaut à deux fois une quantité donnée. Double portion, double dose. Une force double d’une autre. Expr. fam. Mettre les bouchées doubles, voir Bouchée. Par extension. Qui est plus concentré, meilleur que le produit ordinaire. Encre double, bière double. Fig. Qui possède une caractéristique à un degré supérieur. Un double traître.
2. Qui est composé de deux éléments ou séries d’éléments identiques ou analogues. Double porte. Double semelle. Double rang de colonnes. Boîte à double fond. Escalier à double révolution, ou double escalier. Spécialement. Double vue, perspicacité particulière attribuée à une personne qui prétend voir ce qui se cache derrière la réalité. Loc. À double tranchant, qui possède deux tranchants ou, fig., qui présente à la fois des inconvénients et des avantages. Hache à double tranchant. Cette disposition est une arme à double tranchant. C’est un argument à double tranchant.
▪ Par extension. Qui est réalisé deux fois. Fermer une porte à double tour. Procéder à la double correction des épreuves d’un concours. Expr. Faire double emploi, voir Emploi.
3.  Spécialement. liturgie catholique. Anciennement. Fêtes doubles, fêtes où l’on récitait les antiennes en entier avant et après chaque psaume de l’office. – grammaire. Lettre double, digramme composé de lettres identiques. La lettre double est une lettre géminée ou redoublée. Dans « village », les deux l forment une consonne double. – droit. Acte double, acte dressé en deux exemplaires, un pour chaque partie. Il est fait double entre les parties, un exemplaire est remis à chaque partie. Double imposition, double soumission à l’impôt, dans le pays d’origine et en France, d’un revenu perçu à l’étranger. – chimie. Sel double, sel qui résulte de la combinaison de deux sels. Les aluns sont des sels doubles. Double liaison, liaison chimique formée par la mise en commun de quatre électrons entre deux atomes voisins. – physique. Double réfraction, phénomène dans lequel chaque rayon, dans la traversée de certains cristaux, se partage en deux rayons qui suivent une direction différente (on dit aussi Biréfringence). – botanique. Fleur double, fleur dont les pétales sont multipliés par la transformation des étamines. Calice double, calice entouré d’un involucre qui semble un second calice. – astronomie. Étoile double, objet céleste que l’observation permet de séparer en deux composantes gravitant autour de leur centre de masse commun. – musique. Double croche, note dont la hampe est munie de deux crochets et qui vaut la moitié d’une croche. Double bémol, signe d’altération baissant de deux demi-tons la note qu’il affecte. Double dièse, signe d’altération haussant de deux demi-tons la note qu’il affecte. Double fugue, fugue à deux sujets qui se combinent et se font entendre simultanément. Jouer en double corde, toucher deux cordes à la fois avec l’archet. – comptabilité. Partie double, méthode qui consiste à utiliser pour chaque opération deux comptes, dont l’un est débité et l’autre crédité. Tenir des livres en partie double. Comptes en partie double. – tissage. Tissu à double face ou, elliptiquement, double face, étoffe dont l’endroit et l’envers présentent un aspect différent, et utilisable des deux côtés. Fig. chasse. Faire coup double, voir Coup.
4.  Fig. Qui présente deux aspects différents ou même opposés, dont l’un est dissimulé. Un caractère double. Un cœur double. Un homme à double face. Jouer double jeu, agir sans franchise, avec duplicité, en feignant de servir qui l’on dessert. Agent double, agent secret travaillant simultanément pour deux services de renseignements adverses. Phrase à double entente, à double sens, phrase que l’on peut comprendre de deux manières.
 Titres célèbres : La Double Inconstance, comédie de Marivaux (1723) ; La Double Méprise, nouvelle de Mérimée (1833) ; La Double Maîtresse, roman d’Henri de Régnier (1900).
II.
II. Adverbe.
Deux fois autant. Payer double. Voir double, voir deux choses là où il n’y en a qu’une.
▪ Loc. adv. Au double (vieilli), deux fois autant et, par extension, beaucoup plus. Je vous le rendrai au double. En double, en deux épaisseurs ou en deux exemplaires. Une feuille pliée en double. Avoir des livres en double. théâtre. Faire répéter un rôle en double, faire répéter le même rôle à deux acteurs pour qu’ils puissent éventuellement se remplacer l’un l’autre.
III.
III. Nom masculin.
1. Quantité qui équivaut à deux fois une quantité donnée. Quatre est le double de deux. Payer le double. Expr. Jouer à quitte ou double ou jouer quitte ou double, jouer une dernière partie à l’issue de laquelle un joueur annule sa dette ou la double, tandis que son adversaire annule son gain ou le double. Fig. Risquer le tout pour le tout.
▪ Spécialement. équitation. Combinaison de deux obstacles simples rapprochés. – tennis. golf. tennis de table. Partie jouée à deux contre deux, par opposition à Simple. Un double messieurs, un double dames, un double mixte.
2. Objet identique à un autre, second exemplaire d’un objet. Le double d’un acte, d’un traité, d’une note. Avoir des doubles dans sa bibliothèque, dans son herbier. Le double d’un tableau, sa reproduction exécutée de la main même du peintre.
▪ Spécialement. jeux. Dans les jeux qui se jouent à deux dés, cas où ceux-ci présentent le même nombre. Tirer un double. – dominos. Un domino double ou, elliptiquement, un double, domino dont chaque moitié porte le même nombre de points. Un double-as. Un double-deux, un domino qui porte deux points sur chaque moitié. Un double-six, un double-cinq, etc. Des doubles-quatre. Double-blanc, qui n’est marqué d’aucun point. Des doubles-blancs.
3. Personne qui ressemble à une autre au point de paraître son sosie. J’ai cru voir votre double. occultisme. Corps astral, enveloppe subtile entourant le corps humain et reproduisant l’image de la personne ; fantôme. – histoire ancienne. Corps impalpable qui, selon la croyance des anciens Égyptiens, s’échappait du corps matériel au moment de la mort.
 Titre célèbre : Le Théâtre et son double, d’Antonin Artaud (1938).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.