En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

défi

DÉFI

nom masculin
xve siècle. xviie siècle, au sens 3. Déverbal de défier.
1.  féodalité. Le fait de défier, en rompant la foi jurée. Par extension. Action de provoquer en combat singulier. Un insolent défi. Un défi téméraire. Envoyer, porter un cartel de défi et, elliptiquement, un défi à quelqu’un.
2.  Aujourd'hui. Action de provoquer quelqu’un à une lutte, à une compétition, à un jeu. Lancer, jeter un défi au tenant d’un titre. Accepter, relever un défi. Être stimulé par un défi. Expr. Mettre quelqu’un au défi de faire une chose, l’en défier, lui déclarer qu’on regarde comme impossible qu’il la fasse. Je vous mets au défi de prouver ce que vous avancez.
3. Le fait de tenir tête à quelqu’un, de s’opposer à son pouvoir, de le braver. Un air, un geste, un regard de défi. Une attitude de défi. Agir comme par défi. Fig. Un défi à la raison, à la justice. Cette décision, cette mesure est un défi au bon sens.
4. Obstacle ou ensemble d’obstacles qu’il faut franchir pour atteindre un certain objectif. Les défis de notre siècle. Le cancer est un défi lancé à la médecine. Le défi de l’inflation. ◉ Doit être préféré à Chalenge.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.