En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

crise

CRISE

nom féminin
xve siècle ; xviie siècle, au sens figuré. Emprunté du latin médical crisis, « crise, phase grave d’une maladie ».
1.  médecine. Vieilli. Moment, dans l’évolution d’une maladie, où se produit un changement subit, généralement décisif. Crise favorable, salutaire. Jour de crise. Attendre la crise.
2. Accident qui atteint une personne en bonne santé apparente ; aggravation brusque d’un état chronique. Crise d’asthme, de goutte. Crise d’appendicite. Crise d’épilepsie. Juguler une crise. Il a succombé à une crise cardiaque. Au plus fort de la crise.
3. Réaction manifestant une brusque émotion. Crise de larmes. Crise de fou rire. Crise de nerfs, accès d’agitation provoqué par un choc émotif et accompagné de cris et souvent de larmes. Expr. pop. Piquer une crise, piquer sa crise, entrer dans un brusque accès de fureur. Il a sa crise, celle qui se répète à intervalles réguliers.
4. Phase difficile dans la psychologie de l’individu, qui peut apparaître à certains âges de la vie, en relation avec les transformations physiologiques. Crise de croissance. La crise de la puberté.
5. État momentané d’exaltation ou de désarroi. Surmonter une grave crise morale. Une crise de désespoir.
6. Période troublée que traverse un pays, une société ; troubles qui affectent un secteur d’activité, le fonctionnement d’une institution, etc. Un état de crise. Crise politique. Crise nationale, internationale. Les rebondissements de la crise. Crise ministérielle, crise gouvernementale, période pendant laquelle le gouvernement démissionnaire n’est pas encore remplacé. Crise mondiale, tension internationale d’où risque de naître un conflit armé. Crise économique, qui affecte l’économie d’un pays dans l’ensemble de ses activités ou dans certaines d’entre elles. Un secteur industriel en crise. La crise financière de 1929 aux États-Unis. Une crise commerciale. Une crise monétaire, boursière. Spécialement. Insuffisance ou pénurie. La crise du pétrole, de l’énergie. La crise du logement. La crise de l’emploi. La crise de la natalité. La crise des vocations. Par extension. Trouble profond lié à la remise en cause d’un système ou de principes jusqu’alors indiscutés. La crise de l’enseignement. La crise des valeurs morales.
 Titre célèbre : La Crise de la conscience européenne, de Paul Hazard (1935).
7.  théâtre. Moment où le conflit des passions atteint son paroxysme. Le dénouement d’une crise.
Remarque
Le mot Crise st souvent employé abusivement. Il devrait être réservé à des phénomènes précis et à des évènements limités dans le temps.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.