convaincre

CONVAINCRE

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Vaincre).
Étymologie : xiie siècle, au sens de « démontrer, prouver » jusqu’au xviie siècle. Emprunté du latin convincere, « convaincre, dénoncer, démontrer victorieusement, prouver ». Devenu convaincre sous l’influence de vaincre.
1. Confondre quelqu’un en prouvant indiscutablement sa faute, son crime. Convaincre quelqu’un de vol, de mensonge, d’imposture, de trahison. Il a été convaincu de corruption, d’intelligence avec l’ennemi, d’hérésie. Convaincre quelqu’un d’avoir détourné des fonds publics, d’avoir trahi la parole donnée.
2. Amener quelqu’un, par le raisonnement ou par des preuves tirées de l’expérience, à convenir de la vérité d’un fait, d’une affirmation ; emporter son adhésion, le persuader. Je l’ai convaincu du bien-fondé de ma thèse. Je veux m’en convaincre par mes propres yeux. Convaincre les sceptiques, les incrédules. Par extension. Ses arguments m’ont convaincu que sa proposition était meilleure que la mienne. Par extension. Amener quelqu’un à adopter une attitude, à faire un choix. Il a cherché à me convaincre de renoncer à mon projet. J’ai réussi à le convaincre d’entreprendre cette démarche. Finalement, elle s’est laissé convaincre. Absolument. La rhétorique est l’art de convaincre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.