contretemps

CONTRETEMPS

nom masculin
Étymologie : xvie siècle, comme terme d’équitation. Calque probable, à l’aide de contre et de temps, de l’italien contrattempo, terme d’escrime, puis d’équitation.
1. Incident, circonstance fortuite qui vient contrarier un projet, en gêner la réalisation. Un léger, un fâcheux contretemps. Ce contretemps m’a fait manquer le train.
2.  Marque de domaine : musique. Procédé rythmique qui consiste à attaquer un son sur un temps faible ou sur la partie faible d’un temps. Loc. adv. À contretemps, sur un temps faible ; sans respecter la mesure, maladroitement. Il n’a guère le sens du rythme et joue souvent à contretemps. Fig. Mal à propos. Dans la discussion, il intervient toujours à contretemps. Agir à contretemps.
3.  Marque de domaine : chorégraphie. Pas où l’on saute deux fois sur le même pied, l’autre jambe restant en l’air. On exécute des contretemps dans la gavotte. (On dit aussi Passé.)
4.  Marque de domaine : escrime. Tactique consistant à provoquer l’attaque ou la contre-attaque de l’adversaire, pour mieux la parer. Réussir un contretemps.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.