En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

con, conne

III. CON, CONNE

nom
xiie siècle. Du latin cunnus, « sexe de la femme ».
↪ voir aussi : II. Con
1.  N. m. Vulgaire. Organe sexuel de la femme.
2.  N. Fig. et très vulgaire. Personne sottement passive, imbécile, idiote, par comparaison dépréciative, héritée de la tradition latine, avec l’activité virile. Quel con ! Quelle conne ! Il s’est conduit comme un con. Faire le con. Une histoire à la con, particulièrement stupide. Expr. d’argot militaire. Mort aux cons !
▪ Adjectivement. Il est trop con. Elle est vraiment con, ou conne. Expr. Con comme la lune.
Remarque
Bien que cet emploi figuré apparaisse dans les correspondances littéraires dès le xixe siècle et que l’usage parlé s’en soit fort répandu, ne doit être employé que dans une intention de vulgarité appuyée.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.