cirque

CIRQUE

nom masculin
Étymologie : xive siècle. Emprunté du latin circus, « cercle », puis « enceinte circulaire où l’on célébrait les jeux ».
1.  Marque de domaine : Antiquité romaine. Enceinte, de forme allongée, destinée à des jeux publics et particulièrement aux courses de chars. Remporter le prix aux jeux du cirque. Le Grand Cirque de Rome contenait au temps de César cent cinquante mille spectateurs.
2. Bâtiment ou grande tente formant une enceinte couverte, où l’on présente des exercices d’équitation et de dressage d’animaux, des numéros d’acrobates, de jongleurs, de clowns. Par métonymie. L’entreprise qui présente de tels spectacles. Un cirque ambulant. Un cirque vient d’installer son chapiteau sur la place. De la musique de cirque. Expr. fig. et pop. Quel cirque ! quel désordre ! quel tapage !
3.  Marque de domaine : géographie. Dépression de terrain, d’origine glaciaire, entourée de roches et de montagnes. Le cirque de Gavarnie. Un glacier, un lac de cirque. – Marque de domaine : astronomie. Formation circulaire de grande dimension à la surface de la Lune ou de certaines planètes. Tycho est un des plus grands cirques lunaires.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.