chatouiller

CHATOUILLER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xiiie siècle, catellier, catoillier. Tiré d’un radical représenté dans plusieurs langues européennes par une suite de consonnes k-t-l, ou g-t-l, sous l’influence du mot chat.
1. Faire tressaillir quelqu’un par des effleurements légers qui provoquent ordinairement un rire convulsif. Les enfants s’amusaient à se chatouiller. Chatouiller quelqu’un sous la plante des pieds. Iron. Chatouiller les côtes de quelqu’un, le bâtonner. Par analogie. Ses cheveux lui chatouillaient le cou. Quelque chose me chatouille au fond de la gorge, me picote. Marque de domaine : équitation. Chatouiller un cheval de l’éperon, le toucher légèrement avec l’éperon.
2. Émouvoir, exciter agréablement un organe des sens. Ce vin chatouille le palais, le gosier. Une odeur délicieuse me chatouillait les narines. Par métonymie. Chatouiller l’odorat. Fig. Flatter ; émouvoir en causant du plaisir. De tels éloges doivent chatouiller son amour-propre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.