En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

chambre

CHAMBRE

nom féminin
xie siècle, cambra, cambre. Du latin camera, « plafond voûté », et, en bas latin, « pièce, chambre », du grec kamara, « voûte ».
I.
I. Pièce dans une habitation.
1. Toute pièce habitable d’une maison. Ne s’emploie plus guère, en ce sens premier, que dans quelques expressions : Travailler en chambre, chez soi et non dans une boutique ou un atelier. Paris comptait encore au début du xxe siècle de nombreux artisans en chambre. Musique de chambre, écrite pour un petit nombre d’instruments et destinée, à l’origine, à être exécutée dans des réunions privées. Fig. et péj. Stratège en chambre, moraliste en chambre, etc., qui manque d’ouverture d’esprit et d’expérience.
2.  Spécialement. Pièce dans laquelle on couche. Chambre à coucher. Chambre d’amis, d’enfants. Chambre mansardée. Chambre d’hôtel. Chambre meublée, garnie. Femme, valet de chambre, domestiques attachés au service personnel de quelqu’un. Robe de chambre, vêtement long et ample que l’on porte chez soi. Pot de chambre, voir Pot I. Garder la chambre, ne pas pouvoir sortir pour raison de santé. Faire chambre commune, chambre à part, en parlant d’un couple, dormir, ne pas dormir dans la même chambre.
▪ ancien régime. La Chambre du roi et, elliptiquement, la Chambre, l’ensemble des appartements privés du souverain ; par métonymie, l’ensemble des officiers attachés au service de ces appartements. Les gentilshommes de la Chambre. Les pages de la Chambre. – religion catholique. Chambre apostolique, office de la Curie chargé autrefois d’administrer les biens et droits temporels du Saint-Siège, et, aujourd'hui, d’expédier les affaires courantes lors de la vacance du Siège apostolique.
II.
II. Lieu où se réunissent certaines assemblées pour délibérer sur des questions particulières et, par métonymie, les personnes ainsi assemblées.
1. Assemblée délibérante. Chambre des comptes, cour souveraine instituée en 1320 par Philippe V le Long pour vérifier les comptes des agents royaux. Spécialement. Assemblée législative. Chambre basse, assemblée élue d’un parlement. Chambre haute, assemblée d’un parlement élue indirectement ou nommée. La Chambre des pairs, la Chambre haute, sous la Restauration et la monarchie de Juillet. Sous la Restauration, la monarchie de Juillet et la IIIe République, la Chambre basse, élue au suffrage universel, s’appelait Chambre des députés. Convoquer les Chambres, le Sénat et la Chambre des députés. La rentrée des Chambres. Dissoudre la Chambre. La majorité de la Chambre. La Chambre des députés est devenue l’Assemblée nationale.
2. Dans les tribunaux, pièce où les juges se retirent pour délibérer. Chambre du conseil, où les magistrats délibèrent en comité secret. Par métonymie. Chacune des sections de certains tribunaux. La première chambre de la cour d’appel. Un président de chambre.
3. Assemblée traitant des intérêts particuliers des diverses professions. Chambre d’agriculture. La chambre des métiers, des notaires. Chambre de commerce et d’industrie. Chambre syndicale.
III.
III. Par analogie. Cavité accidentelle ou pratiquée à dessein.
1. Cavité naturelle. anatomie. Les chambres de l’œil, les deux cavités situées l’une devant, l’autre derrière le cristallin, qui communiquent entre elles par l’ouverture de la pupille. Chambre antérieure, chambre postérieure. – botanique. Chambre pollinique, renflement de l’anthère contenant le pollen (on dit aussi Sac).
2. Vide résultant d’un vice de fabrication dans la fonte d’un objet. Cette cloche a une chambre, il faudra la refondre.
3. Lieu aménagé dans un but précis ; espace clos où se produit un phénomène déterminé. Chambre forte, local blindé où l’on enferme des valeurs, des objets précieux, etc. Chambre froide, pièce qu’on maintient artificiellement à basse température pour y conserver des denrées périssables. Chambre de réfrigération, de congélation. histoire. Chambre à gaz, dans les camps d’extermination nazis, durant la Seconde Guerre mondiale, local spécialement agencé où l’on faisait périr les victimes par diffusion d’un gaz mortel. – marine. Chambre des cartes, chambre de la passerelle où se trouvent les cartes du navire. Chambre de veille, local voisin de la chambre des cartes, où se tient le capitaine quand la navigation est difficile. Chambre des machines. Chambre de chauffe, le compartiment où se trouvent les chaudières. Chambre des pompes, sur un pétrolier. – acoustique. Chambre sourde, local spécialement aménagé pour permettre des mesures acoustiques. – optique. Chambre claire, appareil muni d’un dispositif optique permettant la reproduction d’une image sur une feuille de papier. – photographie. Chambre noire, enceinte obscure de l’appareil photographique. Pièce obscure où l’on effectue les développements photographiques. – physique. Détecteur permettant de déterminer la trajectoire d’une particule chargée. Chambre de Wilson. Chambre à étincelles. Chambre à bulles. – armes. Espace destiné à recevoir la charge explosive. Chambre d’une mine, d’une torpille. Chambre d’une arme à feu, espace réservé à la gargousse, à la douille ou à la cartouche. – automobile. cycles. Chambre à air, boyau élastique gonflable, placé à l’intérieur d’un pneumatique – technique. Chambre de combustion, de compression, d’explosion.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.