bûche

I. BÛCHE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle, busche ; xixe siècle, au sens 2. Du latin populaire *busca, « bois, bosquet », lui-même du germanique *busk, « baguette ».
↪ voir aussi : II. Bûche (n. f.)
1. Morceau de gros bois scié ou fendu, destiné à alimenter un feu. Bûche de chêne. Bûche de hêtre. Spécialement. Bûche de Noël, grosse souche mise dans l’âtre à la veille de Noël pour qu’elle brûle toute la nuit. Par analogie. Pièce de pâtisserie qui a la forme allongée d’une bûche et en imite l’écorce rugueuse. Fig. et fam. Une vraie bûche, une personne lourde, indolente, souvent stupide. Cet homme ne se remue pas plus qu’une bûche. Il dort comme une bûche, d’un sommeil pesant.
2. Fragment ligneux qu’on trouve parfois dans un paquet de tabac à fumer.
Orthographe
◇ Peut s'écrire bûche ou buche, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.