bomber

BOMBER

conjugaison verbe transitif et pronominal
Étymologie : xviie siècle. Dérivé de bombe.

I.

I. Verbe transitif.
1. Rendre convexe. Bomber la chaussée d’une route. Bomber une plaque de tôle. Bomber à chaud des feuilles de verre, de plomb. Bomber un ouvrage de sculpture, d’orfèvrerie. Le verre bombé d’une pendule.
2.  Spécialement. Bomber le torse, la poitrine, gonfler la poitrine pour mieux respirer ou pour se donner un air avantageux.

II.

II. Verbe pronominal.
1. Devenir convexe, prendre une forme convexe. Ce paquet se bombe sous l’effet de l’humidité. La façade de la maison se bombe ou, avec ellipse du pronom réfléchi, bombe. Ce mur bombe. Un front bombé, des ongles bombés, de forme renflée.
2.  Pop. et vieilli. Se bomber, devoir se passer de ce qu’on espérait. Il comptait sur une promotion, il peut se bomber.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.