bénin, -igne

BÉNIN, BÉNIGNE

adjectif
Étymologie : xiie siècle, benigne, masculin, « bienveillant » ; xiiie siècle, benin, forme masculine refaite sur benigne. Du latin benignus, « bienveillant ».
1.  Vieilli. Bienveillant ; doux et indulgent. Un naturel bénin. Une humeur bénigne. Iron. Qui est tolérant jusqu’à la faiblesse.
2. Dénué de rigueur, de virulence. Un hiver bénin. Fig. Une critique bénigne. Une punition bénigne. Marque de domaine : médecine. Vieilli. Un remède bénin, un remède qui agit avec douceur.
3. Sans caractère de gravité. Un accident bénin. Fig. Une faute, une erreur bénigne, anodine. Un péché bénin, un péché véniel. Marque de domaine : pathologie. Une maladie bénigne, qui évolue sans complication vers la guérison. Une affection bénigne. Tumeur bénigne, tumeur qui n’est pas de nature cancéreuse, par opposition à Tumeur maligne.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.