bateau

BATEAU

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, batel. Dérivé de l’anglo-normand bat, « bateau ». Au sens 3, de l’ancien français baastel, bastel, « instrument d’escamoteur », d’où « escamotage », d’origine inconnue.
1. Nom générique de toutes sortes de navires. Bateau à rames, à voiles, à moteur. Bateau à fond plat, à quille. Les bateaux à aubes du Mississippi. Bateau de commerce, de guerre, de pêche. Bateau de plaisance, de sauvetage. Une promenade en bateau. Attendre le bateau. Prendre le bateau. Arriver en bateau et, fig. et fam., être arrivé par le dernier bateau, ne pas être au courant des usages, comme quelqu’un qui vient de débarquer.
▪ Par métonymie. Cargaison transportée par un bateau. Un bateau de blé, de charbon.
▪ Spécialement. Pont de bateaux, pont provisoire dont le tablier est supporté par des bateaux ou des radeaux amarrés flanc contre flanc. Les troupes ont franchi la rivière sur un pont de bateaux.
 Titre célèbre : Le Bateau ivre, poème d’Arthur Rimbaud (1871).
2.  Spécialement. Marque de domaine : mobilier. En apposition. Lit bateau, dont le flanc visible offre une courbe concave. – Marque de domaine : couture. En apposition. Décolleté bateau, ouverture ovale d’une robe ou d’un corsage laissant découverts le cou et une partie des épaules. – Marque de domaine : voirie. Bateau de porte ou, elliptiquement, bateau, abaissement incurvé du trottoir au droit d’une porte cochère, d’un garage, d’un parc de stationnement, pour permettre le passage des voitures.
3.  Fig. et fam. Histoire inventée, mensonge. Raconter des bateaux. Comment avez-vous pu croire à ce bateau ? Expr. Mener quelqu’un en bateau, monter un bateau à quelqu’un, lui en faire accroire, le mystifier. En apposition. Qui est dénué de toute originalité, rebattu. Donner à un examen un sujet bateau. Des arguments bateau.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.