an

AN

nom masculin
Étymologie : xie siècle. Du latin annus, « année ».
1. Durée conventionnelle, voisine de celle d’une révolution de la Terre autour du Soleil. L’an se compose de douze mois répartis en quatre saisons. Un an s’était écoulé depuis son départ. Il est resté dans ce pays pendant dix ans. Cinq ans plus tard, il est reparti. Après un an révolu. Il y a deux ans, trois ans. Au bout de cinquante ans. En dix ans, tout avait changé. Avoir dix ans de service. Nous nous reverrons dans un an. Dans un an jour pour jour. Marque de domaine : liturgie. Service du bout de l’an ou, elliptiquement, bout de l’an, service religieux célébré pour un défunt un an après sa mort. – Marque de domaine : droit. An et jour, après l’année révolue et un jour au-delà. Prescription de l’an et jour.
▪ Expr. fam. Cent sept ans, indéfiniment. Je ne vais pas attendre cent sept ans.
2. Cet espace de temps utilisé pour mesurer l’âge d’une personne ou d’une chose. Il a douze ans. Elle va sur ses quinze ans, elle aura bientôt quinze ans. Il est âgé de quarante ans. Elle a fêté hier ses vingt ans. Le jour de ses trente ans. Elle marche sur ses quatre-vingt-dix ans. Ce chêne a plus de cent ans. Ma voiture a dix ans. Cette statuette a au moins trois mille ans. C’est une coutume vieille de deux cents ans. Expr. Ne plus avoir vingt ans, n’être plus tout jeune.
▪ Au pluriel. Litt. Être chargé d’ans, accablé par les ans, très âgé. Le poids des ans.
3. Période comprise entre le 1er janvier et le 31 décembre inclus ; année civile. L’an 1992. L’an passé, l’an dernier, l’an prochain. Tous les ans à pareille époque, il nous rend visite. Il se rend quatre ou cinq fois par an en Italie. Le premier jour de l’an ou, elliptiquement, le jour de l’an, le 1er janvier. Le nouvel an. Cartes, souhaits de nouvel an. Au gui l’an neuf ! exclamation joyeuse qui fait écho à la coutume d’accrocher du gui dans les maisons au début d’une année nouvelle.
▪ Expr. Bon an mal an, les bonnes années compensant les mauvaises. Il récolte bon an mal an quelque cent tonnes de blé. Bon an mal an sa rente lui rapporte cent mille francs.
4. Suivi d’un adjectif numéral cardinal. Point du temps dans une ère ou dans une époque déterminée. On place généralement la naissance du Christ en l’an 753 après la fondation de Rome. L’an mil après Jésus-Christ. L’an 400 de l’hégire. L’an II de la République. En l’an 2000. Vieilli. En l’an de grâce 1620.
▪ Expr. fam. Il s’en soucie comme de l’an quarante, il s’en moque éperdument.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.