adieu

ADIEU

interjection et nom masculin
Étymologie : xiie siècle, adeu ; xve siècle, comme substantif. Composé de la préposition à et de Dieu, par réduction de la formule Je vous recommande à Dieu.

I.

I. Interjection.
1. Formule de politesse employée afin de prendre congé pour toujours ou pour longtemps. Adieu, monsieur ! Adieu donc ! Je ne vous dis pas adieu, car j’espère vous revoir. Adieu, à l’été prochain ! Dire adieu à quelqu’un. Par extension et fam. Au revoir. Adieu, à demain !
2. En s’adressant à ce qu’on quitte ou à ce qu’on a quitté pour toujours. Fig. et litt. Adieu mon enfance ! Adieu nos beaux projets !
▪ Fam. Si les enfants jouent ici, adieu mes porcelaines ! Expr. Adieu paniers, vendanges sont faites, se dit quand on arrive trop tard. Pouvoir dire adieu à, devoir renoncer à. Vous pouvez dire adieu à vos brillants projets.

II.

II. Nom masculin.
Le fait de quitter quelqu’un ou quelque chose. Un adieu déchirant. Je viens vous faire mes adieux. Les adieux de Fontainebleau, en 1814. Un dernier, un éternel adieu, prononcé au moment de la mort ou d’une séparation définitive. Marque de domaine : théâtre. Les adieux ou la représentation d’adieux d’un acteur, représentation où, en principe pour la dernière fois, cet acteur se produit devant le public.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.