En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
9e édition (actuelle)
8e édition
1932-1935
9e édition
ACTUELLE
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

Dire, ne pas dire
Dire, ne pas dire • Emplois fautifs
(2/05/2019)
Un de ces mal de tête pour Un de ces maux de tête
Dans une langue parlée relâchée, la formule un de ces, nous dit Grevisse, « joue le rôle d’un adjectif marquant le haut degré, et la valeur primitive de de ces est si bien affaiblie que le substantif reste au singulier malgré son environnement syntaxique ». On entend ainsi souvent : J’ai un de ces mal de tête. Il s’agit là d’un tour qu’il faut essayer de proscrire dans une langue soignée et cela devient une obligation si le nom introduit par un de ces est suivi d’un complément ou d’une relative. Si donc on peut dire familièrement J’ai un de ces mal de tête, on doit dire J’ai un de ces maux de tête à hurler, un de ces maux de tête qui vous couchent un homme.
On dit On ne dit pas
J’ai vu un de ces chevaux qui vous font aimer l’équitation J’ai vu un de ces cheval qui vous font aimer l’équitation
Ils avaient un de ces arsenaux qui imposent le respect Ils avaient un de ces arsenal qui imposent le respect
■ Voir dans le dictionnaire : Ce (I)Un
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.