recru, -ue

RECRU, RECRUE

adjectif
Étymologie : xie siècle. Participe passé de l’ancien verbe soi recroire, « s’avouer vaincu », puis « se fatiguer à l’excès », issu du latin tardif se recredere, « se rendre à merci ».
■  Harassé, épuisé, à bout de forces. Un cheval recru.
▪  S’emploie surtout avec un complément introduit par la préposition de. Être recru de fatigue. Par extension. Être recru de souffrances, en être accablé.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.