En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

pallier

PALLIER

conjugaison verbe transitif (se conjugue comme Crier).
xive siècle. Emprunté du latin tardif palliare, « couvrir d’un manteau », puis « pallier », lui-même tiré de pallium, « manteau ».
1.  Dissimuler une chose fâcheuse ou lui donner une apparence favorable. Il essaie de pallier sa faute. Il pallie son ignorance par des airs entendus. Par extension. Remédier à un mal de manière provisoire ou partielle, ou en apparence seulement. Il pallie le mauvais état de ses affaires par des emprunts.
2.  médecine. Supprimer ou atténuer les symptômes d’un mal sans le guérir. Pallier le mal.
Remarque
Pallier à est une construction incorrecte.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.