métal

MÉTAL

nom masculin (pluriel Métaux).
Étymologie : xiie siècle. Emprunté, par l’intermédiaire du latin metallum, du grec metallon, « mine ».
1.  Corps simple, le plus souvent ductile et malléable, généralement bon conducteur de la chaleur et de l’électricité. Le fer, le cuivre, le magnésium, le calcium sont des métaux. Métal alcalin. Métal alcalino-terreux. Métal lourd, de masse atomique élevée. Métal radioactif. Métal natif ou vierge, naturellement pur. Le plus souvent, les métaux se trouvent dans la terre sous la forme de minerai. Non-métal, voir ce mot.
2.  Matériau constitué d’un de ces éléments ou d’un alliage de plusieurs d’entre eux. Industrie des métaux. Métal ferreux, qui contient du fer. Métal non ferreux. Métal blanc, alliage de divers métaux, qui ressemble à l’argent. Métal antifriction. Métal d’apport, aussi appelé Brasure, utilisé pour assembler et souder des pièces métalliques (voir Braser). Métaux précieux, l’or, l’argent, le platine. Métal anglais, alliage d’antimoine et d’étain avec un peu de cuivre, utilisé en orfèvrerie. Affiner un métal. Doreur sur métaux. Spécialement. Désigne le ou les métaux précieux qui servent d’étalon monétaire ou simplement de moyen d’échange. Billet convertible en métal.
3.  Marque de domaine : héraldique. Se dit de l’or ou de l’argent, qu’on représente par le jaune et le blanc. L’écu ne doit jamais porter métal sur métal.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.