En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

locution

LOCUTION

nom féminin
xive siècle. Emprunté du latin locutio, « action de parler, parole ».
Groupe de mots réunis par l’usage en une formule dont le sens ou l’emploi sont nettement déterminés. Une locution familière. Locution toute faite. Une locution banale, usée, rebattue. Spécialement. grammaire. Groupe de mots dont la réunion forme une unité sémantique autonome ayant, dans la proposition, la même valeur grammaticale qu’un mot unique. « Avoir beau », « faire fi de », « tenir tête à » sont des locutions verbales. « Un je ne sais quoi », « un bon à rien » sont des locutions nominales. Dans « une soierie blanc cassé », « une érudition de fraîche date », « blanc cassé », « de fraîche date » sont des locutions adjectives. « Çà et là », « en tout et pour tout » sont des locutions adverbiales. « C’est-à-dire », « en effet » sont des locutions conjonctives de coordination, « parce que », « à moins que » des locutions conjonctives de subordination. « Par-delà », « en dehors de », « au-dessous de » sont des locutions prépositives. « Eh bien », « À la bonne heure » sont des locutions interjectives.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.