lai

II. LAI

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Probablement emprunté à un mot d’une langue celtique correspondant à l’irlandais laid, « chant des oiseaux ; chanson, poème ».
↪ voir aussi : I. Lai, laie (adj.)
■  Marque de domaine : Littérature. Poème narratif en vers octosyllabes à rimes plates, dont le genre se développa surtout au xiie siècle, et dont l’inspiration était souvent marquée par le merveilleux des légendes bretonnes. Les lais de Marie de France.
▪ Désigne aussi, à partir du xiiie siècle, une forme poétique et musicale du courant courtois, dont l’agencement des strophes, le rythme et la longueur étaient d’abord très variables. Au xive siècle, Guillaume de Machaut contribua à fixer des règles pour le lai lyrique et d’autres poèmes, comme le virelai et la ballade. Certains personnages du « Roman de Tristan en prose », de la fin du xiiie siècle, chantent des poèmes strophiques constitués de quatrains homophones, qu’on appelle également lais.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.