invalide

INVALIDE

adjectif
Étymologie : xvie siècle. Emprunté du latin invalidus, « faible, sans force ».
1. Que l’âge, une infirmité, une blessure, une affection chronique rend incapable de mener une vie active normale ; qui n’est pas ou plus valide. Cet accident l’a laissé invalide. Par métonymie. Un bras, une jambe invalide.
▪ Spécialement. Marque de domaine : militaire. Qui, en raison de son âge ou de ses blessures, ne peut continuer à servir dans l’armée. Un soldat, un officier invalide.
▪ Subst. Un, une invalide. Emplois réservés aux invalides. Marque de domaine : militaire. Un invalide de guerre. Louis XIV a fondé, pour accueillir les anciens militaires, l’hôtel des Invalides ou, elliptiquement, les Invalides. – Marque de domaine : droit social. Invalide civil, personne qu’une maladie ou un accident a rendue incapable de travailler normalement, d’assurer sa subsistance. Invalide du travail, personne dont la capacité de travail est diminuée par les suites d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.
2.  Marque de domaine : droit. Qui n’est pas valide ; qui ne présente pas les conditions requises par la loi pour produire son effet. Acte, contrat invalide. Donation nulle et invalide. Mariage déclaré invalide pour parenté prohibée.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.