infamie

INFAMIE

nom féminin
Étymologie : xive siècle. Emprunté du latin infamia, « mauvaise renommée ».
1. Flétrissure imprimée à l’honneur, à la réputation, soit par la loi, soit par l’opinion publique. Encourir l’infamie. Couvrir quelqu’un d’infamie. Le banc d’infamie, le banc des accusés, dans un procès au criminel (n’est plus employé que par métaphore).
▪ Marque de domaine : droit. Déchéance résultant d’une condamnation en matière criminelle. Cette peine emporte infamie. Anciennement. Marque, signe d’infamie, qu’on infligeait aux coupables dont on voulait faire connaître la flétrissure à tous les regards. En signe d’infamie, on imprimait au fer rouge une fleur de lis sur l’épaule des galériens.
▪ Par métonymie. État de flétrissure et de dégradation publique. Vivre dans l’infamie. Mourir dans l’infamie.
2. Caractère d’une action ou d’une personne infâme, vile, méprisable. Dévoiler l’infamie de sa conduite. L’infamie d’un traître.
▪ Par métonymie. Action infâme, parole injurieuse, grossière. C’est une infamie de manquer ainsi à sa parole. Il a commis cent infamies. Il lui a dit mille infamies, toutes les infamies imaginables. Il a colporté sur elle toutes sortes d’infamies.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.