En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

impliquer

IMPLIQUER

conjugaison verbe transitif
xive siècle. Emprunté du latin implicare, « plier dans, entortiller, emmêler ».
1. Mettre en cause, engager dans quelque affaire fâcheuse. On a voulu l’impliquer dans ce délit. C’est une affaire dans laquelle il ne veut pas être impliqué.
▪ Par extension. Pron. S’impliquer dans une tâche. N’est acceptable dans ce sens que s’il signifie bien s’engager en prenant la responsabilité, en acceptant les conséquences de cet engagement. Autrement, il vaut mieux dire s’adonner, se vouer à.
2. Renfermer, contenir en soi ; entraîner par voie de conséquence. La considération n’implique pas le mérite. Votre déclaration implique que vous connaissiez cette personne. Expr. Impliquer contradiction, être contradictoire. Vous dites qu’il est sage, et vous avouez qu’il a fait des folies : cela implique contradiction. logique. En parlant d’une proposition, d’une idée. Être contenu dans une autre proposition, une autre idée. Grand implique petit. Mammifère implique vertébré. « Socrate est un homme » implique « Socrate est mortel ». La formule « p → q » se lit « p implique q ».
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.