franc-maçonnerie

FRANC-MAÇONNERIE

nom féminin (pluriel Franc-maçonneries).
Étymologie : xviiie siècle. Dérivé de franc-maçon.
1. Association de caractère spiritualiste et d’inspiration philanthropique, visant au progrès moral, matériel et social de l’humanité, dont les structures sont apparentées aux corporations du Moyen Âge ; ses membres sont reçus par cooptation, dans des loges d’orientations philosophiques diverses et selon un rituel initiatique et secret. L’entraide est un des principes de fondation de la franc-maçonnerie. Le tablier et les outils (équerre, compas, truelle, fil à plomb) de l’architecte et du maçon sont les emblèmes rituels de la franc-maçonnerie. La hiérarchie de la franc-maçonnerie comprend des grades et des degrés. L’influence politique de la franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie a inspiré de nombreuses œuvres littéraires et artistiques, notamment l’opéra de Mozart « La Flûte enchantée ».
(On dit aussi, ellipt., Maçonnerie.)
2.  Par analogie et souvent péj. Solidarité agissante qui s’exerce entre les membres de certains groupements d’intérêts, de certaines professions. Il existe une franc-maçonnerie entre les anciens élèves de cette grande école.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.