éminence

ÉMINENCE

nom féminin
Étymologie : xive siècle, comme terme d’anatomie. Emprunté du latin eminentia, « éminence, hauteur », « supériorité ».

I.

I. Au sens propre.
1. Hauteur isolée qui domine ce qui l’entoure. Une éminence escarpée. Établir un poste d’observation sur une éminence.
2.  Marque de domaine : anatomie. Nom donné à certaines protubérances. Une éminence osseuse, cartilagineuse.

II.

II. Au sens figuré.
1.  Litt. Supériorité, excellence. L’éminence du savoir. En parlant d’une personne ou d’une situation sociale. L’éminence de sa beauté, de son talent. L’éminence du rang qu’il occupe. Loc. adv. Par éminence (litt.), en éminence (rare), éminemment. Elle est la vertu par éminence.
2. Titre officiel donné aux cardinaux. Son Éminence le cardinal de Rohan. Par métonymie. Personne qui porte le titre d’Éminence. Dîner avec une Éminence. Spécialement. Éminence grise, par allusion à la couleur grise de la robe des Capucins, nom donné au Père Joseph, conseiller privé du cardinal de Richelieu. Par extension. Celui qui, sans occuper de fonctions officielles, exerce, dans l’ombre ou en retrait, une grande influence sur le personnage qui détient le pouvoir d’action ou de décision. L’éminence grise du ministre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.