douche

DOUCHE

nom féminin
Étymologie : xvie siècle, doulche. Emprunté de l’italien doccia, « jet d’eau dirigé sur le corps », « conduite d’eau ».
1. Jet d’eau dirigé sur tout le corps ou sur une partie du corps à des fins hygiéniques, parfois thérapeutiques. Prendre, recevoir, administrer une douche. Douche en jet, en pluie. Douche écossaise, douche d’eau chaude suivie d’une douche d’eau froide et, fig., alternance de situations tout à fait opposées. Soumettre quelqu’un à la douche écossaise, le traiter tantôt avec douceur, tantôt avec rudesse.
▪ Expr. fam. Par allusion à l’hydrothérapie calmante pratiquée sur certains malades agités. Avoir besoin d’une douche, avoir besoin d’être calmé, être trop excité.
▪ Par analogie. Fam. Prendre, recevoir une douche, être trempé par une averse. Entre deux éclaircies, il a reçu une bonne douche.
2. Installation sanitaire permettant de prendre des douches ; local installé à cette fin. Chambre avec douche. Au pluriel. Ensemble des installations permettant de prendre des douches. Douches municipales. Douches d’un internat, d’un stade. Bains douches.
3.  Fig. et fam. Réprimande à laquelle on ne s’attendait pas ; déception vive et imprévue. Il a reçu de son directeur une bonne douche. Cet échec a été pour lui une véritable douche. Expr. Faire l’effet d’une douche froide, surprendre par son caractère désagréable.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.