En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

bilan

BILAN

nom masculin
xvie siècle. Emprunté de l’italien bilancio, « balance », puis « état des comptes », déverbal de bilanciare, « peser, mettre en équilibre », correspondant au français balancer.
1.  finances. État des comptes indiquant, à un moment donné, la balance de l’actif et du passif d’une entreprise industrielle ou commerciale. Arrêter, dresser un bilan. Le bilan accuse des pertes considérables. Le bilan hebdomadaire de la Banque de France. Spécialement. Déposer son bilan, remettre au greffe du tribunal de commerce un tableau de son actif et de son passif, en faisant connaître son état de cessation de paiements. Si le bilan n’est pas déposé, le failli peut être déclaré banqueroutier simple.
2. Résultat global ; évaluation d’ensemble. Le bilan de la catastrophe est très lourd. Le bilan d’un règne, d’une législature, d’une guerre. Faire le bilan de sa situation, de son existence. physique. chimie. Le bilan énergétique d’une explosion nucléaire. Le bilan thermique d’une réaction chimique. – médecine. Bilan de santé, série d’examens et d’analyses destinée à faire le point sur l’état d’un sujet sans manifestation apparente de maladie ◉ (doit être préféré à l’anglicisme Check-up).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.