alléger

ALLÉGER

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (j’allège, nous allégeons ; j’allégeais, nous allégions ; j’allégeai ; j’allégerai ou j’allègerai ; j’allégerais ou j’allègerais ; allège, allégeons ; que j’allège, que nous allégions ; que j’allégeasse ; allégeant ; allégé).
Étymologie : xiie siècle. Du bas latin alleviare, dérivé de levis, « léger ».
1. Rendre plus léger. Alléger un fardeau. Alléger une valise. Allégez la charge de ce cheval. Spécialement. Alléger une sauce, la rendre moins épaisse. Fig. On a souvent promis d’alléger les charges publiques. Alléger les scrupules de quelqu’un. Litt. Toutes les consolations n’ont pu alléger sa douleur.
2. Soulager d’une partie d’un fardeau. Alléger un bateau, en diminuer le lest, la cargaison. Pron. Se débarrasser de ce qui pèse. S’alléger pour marcher avec plus de facilité. Iron. et fam. Alléger quelqu’un de ses économies, le voler, l’escroquer. Fig. Il se sentait allégé par cet aveu.
Orthographe
Se conjugue j’allègerai, j’allègerais (futur et conditionnel), selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accent grave (verbes en ‑é.er).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.