En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

agnus dei

AGNUS DEI

(g et n se font entendre séparément ; s se prononce ; ei se prononce éi) nom masculin invariable
xive siècle. Début de la formule liturgique latine Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis, « Agneau de Dieu, qui portes les péchés du monde, prends pitié de nous ».
1.  liturgie catholique. Prière récitée ou chantée qui, dans le cours de la messe, précède la communion. La messe en était à l’Agnus Dei. Par métonymie. Morceau de musique composé pour cette prière. L’« Agnus Dei » de Gabriel Fauré.
2. Médaillon fondu avec la cire blanche du cierge pascal et sur lequel est imprimée l’effigie de l’Agneau mystique. Se disait également d’une petite image de piété, entourée de broderies. On donnait des agnus-dei comme récompense dans les écoles religieuses.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.