agnus dei

AGNUS DEI

Prononciation : (g et n se font entendre séparément ; s se prononce ; ei se prononce éi) nom masculin invariable
Étymologie : xive siècle. Début de la formule liturgique latine Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis, « Agneau de Dieu, qui portes les péchés du monde, prends pitié de nous ».
1.  Marque de domaine : liturgie catholique. Prière récitée ou chantée qui, dans le cours de la messe, précède la communion. La messe en était à l’Agnus Dei. Par métonymie. Morceau de musique composé pour cette prière. L’« Agnus Dei » de Gabriel Fauré.
2. Médaillon fondu avec la cire blanche du cierge pascal et sur lequel est imprimée l’effigie de l’Agneau mystique. Se disait également d’une petite image de piété, entourée de broderies. On donnait des agnus-dei comme récompense dans les écoles religieuses.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.