En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
8e édition (1932-35)
8e édition
1932-1935
9e édition
ACTUELLE
L’article affiché ci-dessous est issu de la 8e édition du Dictionnaire, la 9e édition étant en cours d’achèvement.

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

vigueur
8e édition VIGUEUR n. f.
■  Force dans sa plénitude, énergie intacte. Dans la vigueur de la jeunesse. Dans la vigueur de l’âge. La vigueur du corps. La vigueur du tempérament, de la complexion. Cheval qui a de la vigueur.
Il se dit aussi des Végétaux. Cet arbre a repris vigueur, de la vigueur depuis qu’on l’a taillé. Cette plante a encore de la vigueur.
Il s’emploie figurément. Il a une vigueur d’esprit qui le rend capable des entreprises les plus hardies et les plus difficiles. La vigueur de l’âme, du caractère. Vigueur de pensée. Vigueur de style. Écrire avec vigueur. Il poussa cette affaire avec vigueur. Acte de vigueur.
Il se dit particulièrement en termes de Beaux-Arts et de Littérature. La vigueur du dessin, du coloris. Son pinceau a de la vigueur. La vigueur du style.
Entrer en vigueur se dit des Lois à partir du jour où elles deviennent exécutoires. Être en vigueur se dit des Lois, des coutumes, des maximes qui conservent toute leur autorité, qui sont exécutées, suivies. Cette loi est toujours en vigueur, n’est plus en vigueur, a cessé d’être en vigueur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.